Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 
Je suis contente à mon âge (bientôt 47 ans) de pouvoir enfin mettre un nom sur ce qui me semblait être un problème jusqu'à maintenant. En effet, auparavant lorsque j'étais avec quelqu'un pour qui j'avais une certaine attirance, je savais qu'à un moment donné je me sentirais mal à l'aise. Ce qui me stressait au plus haut point! Aujourd'hui je peux enfin dire aux hommes qui m'attirent ce que je suis (ou "pense" être pour ne pas les brusquer !) et cela donne des situations très originales...

Mais enfin je me sens "normale": d'autres personnes ressentent la même chose que moi...

Des questions s'ensuivent alors. Elles sont pour la plupart très intéressantes car ces personnes, jusqu'à maintenant, ne sont pas fermées du tout à la discussion. Je pense que le travail qui est fait autour de ce genre sexuel commence à faire son chemin !
J'en suis la preuve vivante!

Mais ce qui est difficile, c'est d'imaginer ce que notre entourage ressent, et que je ne ressentirais jamais !
Cela me fait drôle d'imaginer par exemple que je n'éprouverais jamais les mêmes choses que mes meilleurs amis !
C'est de tout cela et de bien autre chose que j'aimerai débattre ici avec vous tous!!!

Ensuite, j'aimerai rencontrer quelqu'un qui habite dans la Région Parisienne pour sortir et par la suite voir ce qui se passera !!!   

Commentaires  

+2 # RE: Comment nous définir par rapport aux autres ?Dunedemastre 22-09-2015 16:38
Je me suis totalement reconnu dans ce que vous dites par rapport à votre entourage ! Je n'arrive pas à comprendre toute cette fascination qu'ils ont pour le sexe. Par moments, j'ai l'impression de passer à côté de quelque chose qui a l'air super et ça m'attriste, et d'autre fois, j'en viens à me dire que leur vie est tristement conditionnée par tout ça : le sexe... Dans les deux cas, je me sens mal de penser ce genre de chose parce que pour moi, les deux sont vrais.
Signaler à l’administrateur
+3 # bonsoirbernard340 14-11-2015 22:29
je pense que vous êtes parfaitement normale, et que c'est le poids de la pression de la société actuelle, qui vous fait et nous fait penser, qu'il faut être des sexuels performants, alors que nous souhaitons vivre de belles histoires amoureuses , respecteuses d'autrui et être respectés aussi, et ......aprés, mais bien aprés, le sex viendras .......peut-êtr e ( mais avec plaisir)
Signaler à l’administrateur
+7 # Bonsoirphenix76 26-01-2016 19:08
Aaaaah que je me retrouve dans ce que vous dites. J'ai eu plusieurs relations amoureuse qui ont été avortés car je ne pouvais "subir" la finalité de ces relations amoureuses. Les personnes étaient particulièremen t sexuelles et n'auraient jamais compris que je ne les désirais pas sexuellement. J'ai plus eu l'impression d'avoir été un bout de viande fraîche à leurs yeux, un simple objet que l'on présentait comme un trophée de chasse, à douter de leurs réels sentiments à mon égard. Et j'ai décidé un jour de ne plus subir ce genre de relations. Je vais peut être choquer en disant cela, mais me forcer à avoir une quelconque relation sexuelle sans aucun désir est une forme de prostitution pour faire plaisir à l'autre. En tout cas, c'est mon ressenti personnel.Désor mais, nous avons l'opportunité de choisir sa vie et de ne plus se plier aux desideratas de la société rétrograde et malheuresement qui est bien encore bien ancrée dans les moeurs actuelles.
Signaler à l’administrateur

Vous n'avez pas les droits nécessaires pour écrire un commentaire